LOGER

Le Foulon : Un foyer pour personnes âgées et une pension de famille

Le Foulon est situé à Monsempron-Libos, au Nord du département. Cette résidence est composée de 37 logements dont 4 logements dédiés à l'hébergement des jeunes en alternance. Le projet social de la pension de famille s'appuie fortement sur cette mixité d'accueil qui permet aux résidents les plus fragiles de s'insérer dans un environnement diversifié et banalisé. Le public accueilli en pension de famille est un public âgé, non dépendant qui dispose de faibles ressources. Les résidents sont majoritairement des habitants de la commune ou des proches environs, anciens ouvriers du bassin métallurgique du Fumélois. Ils sont donc fortement attachés à ce territoire, même si, pour la plupart, ils se trouvent géographiquement isolés de leurs attaches familiales, les enfants ayant quitté la région.

Le projet social de l’établissement fait une part importante au travail de lien entre les résidents, indispensable pour lutter contre l’isolement particulièrement problématique pour ce public âgé, et encourage une vigilance solidaire entre les personnes (en s’appuyant sur la complémentarité des parcours). CILIOHPAJ-AVENIR ET JOIE a fait le choix, en plus du professionnel du lien social responsable du suivi des résidents, de former deux personnes pour assurer une veille de proximité dans la pension de famille. La pension de famille accompagne les résidents jusqu’à la limite de leur autonomie. Les premiers signes de la dépendance physique conduisent le professionnel du lien social, en lien avec les services médicaux spécialisés ou les ayants droit, à envisager une solution de prise en charge adaptée. Un travail régulier de concertation avec le médecin référent du Conseil Départemental permet de s’assurer, en référence au « GIR », du degré effectif d’autonomie de la personne accueillie.

Pension de famille G. Delpech

Elle est située à Agen et il s'agit de la première pension de famille mise en service en Aquitaine en 2003. cette pension de famille est installée dans un petit immeuble réhabilité, à proximité du centre ville d' Agen. Elle propose 10 logements (et 12 places) dont un conventionné en ALT. Le pension de famille Delpech est ouverte à tous les publics visés par la circulaire VERSINI. Elle accueille donc des personnes en rupture, aux parcours souvent chaotiques, n'ayant pu se stabiliser dans un logement autonome. L’accueil est contractualisé autour de la notion de « contrepartie » ; chaque résident s’engage à participer, à son niveau et avec ses moyens, à la vie de la maison. Un jardin est cultivé en commun et l’entretien des espaces collectifs est réalisé par les résidents. L’objectif principal du projet social de la pension de famille Delpech consiste à mettre, dés leur entrée, les personnes accueillies en « mouvement » autour d’un projet, afin de les accompagner vers le « logement ordinaire ».

Un logement ALT, disponible dans l’enceinte même de la résidence, constitue un « sas » destiné à accompagner les personnes les plus fragilisées.
Ce « sas » permet, après un 1er accueil « en urgence » et un accompagnement « rapproché », de stabiliser la personne dans la pension de famille.

Pension de famille Le Fleuve

Elle est située à Marmande. Il s’agit d’une pension de famille dédiée à l’accueil de « familles » (logements de types 2 et 3), située dans le centre ville de Marmande. Cette pension de famille de 15 places a vocation à accompagner des ménages en très grande difficulté. Les difficultés des familles accueillies (économiques, sociales, familiales) rendent peu probable, à échéance prévisible, leur relogement en secteur « banalisé ». Le projet social s’articule autour de la restauration des droits et des devoirs, de l’insertion par le logement au sens strict (comment s’approprier son espace de vie, comment cohabiter avec son voisinage) et de l’ouverture vers l’extérieur.

Un jardin collectif permet, en outre, de conduire des actions autour de l’équilibre alimentaire.

Pension de famille St Fiary

Dans le cadre d’une opération de résorption de l'habitat insalubre, CILIOPÉE Habitat, SA HLM du Groupe CILIOPÉE, a été sollicitée par la Ville d'Agen pour aménager deux îlots situés en cœur de ville et libérés par la démolition de bâtiments insalubres.
CILIOPÉE Habitat a décidé de réaliser une pension de famille de 16 logements de types 1 et 2.

Ce projet s'inscrit dans un contexte urbain spécifique : le centre ville d'Agen abrite, le plus souvent dans des immeubles anciens à très faible niveau de confort, un certain nombre de personnes isolées, retraitées pour certaines et n'ayant jamais eu accès au logement social dit « de droit commun ».

La pension de famille propose 16 logements du T1 au T2.
Un référent social accompagne les personnes accueillies.

Découvrez quelques actions de l'association CILIOHPAJ